← Partagez cette page

Découverte scientifique : Cellules progénitrices capillaires pour la repousse des cheveux et la recoloration naturelle

Catégorie(s): Soins des cheveux

Des chercheurs affirment avoir trouvé par accident des « cellules progénitrices capillaires » en recherchant un trouble génétique rare chez la souris. Il s’agit de cellulles qui permettraient la repousse des cheveux en cas de calvitie, mais aussi le gène qui rend les cheveux blancs et qui pourrait donc permettre aussi la recoloration naturelle des cheveux gris ou blancs.

Voilà une bonne nouvelles pour ceux qui se dégarnissent des tempes ou du vertex ou ne supportent plus d’avoir des cheveux blancs.

Cette découverte est un accident, car les chercheurs de l’Université du Texas qui en sont à l’origine travaillaient sur des formes de cancers rares chez la souris (Neurofibromatose Type 1) quand ils sont tombés sur la protéine indispensable à la repousse des cheveux.  Le Dr Lu Le, professeur de dermatologie à l’UT Southwestern Medical Center au Texas a ainsi déclaré que « Bien que ce projet ait commencé dans un effort pour comprendre comment certains types de tumeurs se forment, nous avons fini par apprendre pourquoi les cheveux deviennent gris et découvert l’identité de la cellule qui donne directement naissance aux cheveux« 

L’explication scientifique du mécanisme qui permettrait la repousse et la recoloration naturelle des cheveux en 6 étapes :

  1. La protéine KROX20, plus communément associée au développement nerveux, est aussi activée dans les cellules de la peau qui deviennent ensuite la tige du cheveu.
  2. Cette protéine en produit une autre appelée facteur de cellules-souches (SCF – Stem Cell Factor).
  3. Lorsque ces deux molécules sont exprimées dans une cellule, elles se déplacent vers le haut de l’ampoule capillaire, interagissent avec des cellules de mélanocytes productrices de pigments.
  4. Elles sont donc essentielles pour la pigmentation des cheveux.
  5. Lorsque les scientifiques ont supprimé le gène SCF dans les cellules progénitrices capillaires chez la souris, leurs cheveux sont alors devenus blancs.
  6. Lorsqu’ils ont supprimé les cellules productrices de KROX20, aucun cheveu n’est devenu gris et les souris sont devenues chauves.

Plus d’informations sur :

L’annonce sur Europe 1 de cette découverte :

 

 

Oui je veux suivre ta greffe de cheveux et tout voir !

 

Je te montre tout gratuitement par email !

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)