← Partagez cette page

La musique pour aider les patients victimes d’une attaque cérébrale ?

Catégorie(s): Médecines Alternatives

La musique est réputée pour adoucir les moeurs, mais elle pourrait avoir également des vertus thérapeutiques ou en tout cas être un vecteur d’aide aux patients victimes d’une attaque cérébrale.

Des études ont déjà démontré que l’écoute de plusieurs heures de musique par jour serait un bon moyen de se remettre d’une attaque cérébrale. Ainsi, les patients qui incluent la musique dans leur thérapie quotidienne récupèrent plus rapidement leurs facultés d’attention, de mémorisation, mais aussi leur bonne humeur.

cerveau-musique

1) L’écoute de musique pour aider les patients d’AVC :

Voir les travaux menés par le Dr. Teppo Särkämö du Centre de recherche sur le cerveau d’Helsinki en Finlande.

Ces travaux ont été réalisés entre mars 2004 et mai 2006, auprès de 54 patients qui avaient subit un accident vasculaire cérébral. Les malades ont été séparés en 3 groupes distincts :

  • le premier écoutant la musique de son choix,
  • le second écoutant des livres audio,
  • et le troisième servant de témoin.

Les patients qui avaient écouté de la musique avaient retrouvé 60% de leur mémoire verbale, contre seulement 18% chez les patients qui écoutaient des audio-livres, et 29% chez le groupe témoin. La différence est suffisamment grande pour noter l’importance de l’écoute de musique dans la récupération des capacités verbales des patients.

 

2) Chanter plutôt que parler pour récupérer ses capacités de locution :

Le Dr Gottfried Schlaug, professeur de neurologie à la faculté de médecine de Harvard va plus loin et aurait découvert que des patients victimes d’une attaque cérébrale ayant causé la perte du langage peuvent prononcer des mots plus facilement s’ils les chantent plutôt que de simplement essayer de les prononcer en parlant.

Chanter est un comportement vocal particulier qui fait appel à d’autres centres d’attention que le simple language. On parle des centres de l’audition et des cortex sensoriels et moteurs. Les chanteurs professionnels sont d’ailleurs considérés comme des athlètes du cortex auditif mais aussi du cortex moteur de part une pratique régulière intense du chant qui fait appel à ces centres cérébraux. Ces constats pourraient expliquer les progrès fulgurants de récupération du language que des patients d’AVC peuvent faire par la pratique du chant ou du moins, par un entraînement à prononcer des mots en chantant !

 

 

Oui je veux suivre ta greffe de cheveux et tout voir !

 

Je te montre tout gratuitement par email !

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)