← Partagez cette page

Plantes dans une chambre à coucher : Est-ce réellement un danger ?

Catégorie(s): Mode de vie et Santé

Bien souvent on entend dire qu’il peut-être nocif de disposer des plantes dans une chambre à coucher car celles-ci dégagent du CO2 pendant la nuit.

Bien souvent aussi, on se demande si cela est bien réel ou si ce sont des conseils de grand-mère qui n’ont absolument rien de scientifique…mais qu’en est-il vraiment ?

Les plantes vertes ont des cycles nocturnes et diurnes différents car la phase de photosynthèse nécessite de la lumière, et ne peux donc se faire que pendant la journée et pas au cours de la nuit. C’est de là que vient le mythe des plantes vertes dangereuses dans une chambre à coucher, mais il ne faut pas se limiter à cette croyance:

  • Pendant la journée, une plante verte respire et fait de la photosynthèse grâce à la lumière.
  • Pendant la nuit, cette même plante ne fera que respirer et ne pourra plus faire de la photosynthèse.

schéma du cycle de photosynthèse et respiration de la plante

Quand on dit que la plante respire, cela signifie que la plante absorbe de l’oxygène (O2) et rejette du dioxyde de carbone (CO2), comme un humain (mais dans des proportions différentes bien évidemment).

schéma explicatif respiration de la plante

Pour la photosynthèse, il s’agit du cycle inverse pendant lequel la plante verte absorbe le CO2 et rejette de l’oxygène (O2). Comme on l’a deja dit, cette photosynthèse nécessite la lumière du jour et ne peut donc pas avoir lieu la nuit.

schéma de la photosynthèse d’une plante

En conséquence, pendant la nuit, la plante ne fait que respirer et dégage donc du CO2, tout comme nous autres humains qui respirons de l’oxygène, ce qui a créé ce mythe de nocivité pour une chambre dans laquelle ses occupants dorment.

Mais en réalité, le bilan sur 24 heures est très favorable:

Tout d’abord, le volume de dioxyde de carbone (CO2) dégagé par une plante pendant la nuit est très faible (bien sûr, la taille de la plante et la surface des feuilles varient, mais pour une plante d’intérieur de taille moyenne on peut considérer que le volume de CO2 équivalent à celui rejeté par une souris en cage…)

De plus, il faut bien comprendre que sur un cycle de 24 heures, la plante absorbe en fait beaucoup plus de C02 qu’elle n’en rejette et elle produit inversement plus d’oxygène. C’est donc justement bon pour nous qui faisons l’inverse !

En bref: le fait que les plantes dégagent du CO2 la nuit n’est pas dangereux, car la quantité d’oxygène qu’elles produisent au cours de la journée est plus importante !

Par contre il est important de prendre en compte d’autres aspects:

Tout d’abord il faut penser à ouvrir les volets ou à tirer les rideaux de la chambre à coucher le matin avant de partir au travail, sans quoi les plantes vertes qui s’y trouvent ne pourront pas faire de photosynthèse par manque de luminosité, et de plus elles finiront même par en mourir… (faut-il rappeler qu’une plante est un être vivant qui a besoin d’eau, de lumière et d’attention comme les êtres humains ?).

Rappelons également qu’une plante n’est pas trop conseillée pour les personnes allergiques ou asthmatiques à cause des possibles moisissures qui se développent sur la terre.

A lire pour aller plus loin:

 

Oui je veux suivre ta greffe de cheveux et tout voir !

 

Je te montre tout gratuitement par email !

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)